Vous êtes surEnvironnementLa qualité de l'air

Indice de la qualité de l'air à Bayonne

Indice Atmo (Airaq) représentatif de la qualité de l'air à proximité de Guéthary

(stations de  Bayonne / Saint-Crouts et d' Anglet/ BAB)

Evolution de l'indice ATMO sur 8 ans - (en bleu : nombre de jours par mois où la qualité de l'air est bonne à très bonne)

 

L'indice ATMO prend en compte  quatre polluants (O3, SO2, NO2, MP>10µ) :

  • L'ozone  (O3) est lié à l'ensoleillement  et sa valeur  augmente de 11% depuis 10 ans
  • Le dioxyde de soufre (SO2) produit par  les rejets industriels baisse constamment depuis 10 ans. Sa concentration est très faible.
  • Les microparticules (MP<10µ), associées au trafic et au chauffage  diminuent régulièrement (18 % en 10 ans)
  • Les oxydes d'azote  (Nox) ont diminué fortement depuis 1980 avec l'amélioration du contrôle des émissions des moteurs. Cependant  ils augmentent  sur les artères à fort trafic routier.

 

Cet indice décroit  depuis 10 ans  mais irrégulièrement car ses fluctuations  résultent de facteurs variables et indépendants.

les 4 agents polluants
NO2 (dioxyde d'azote) O3 (ozone)
objectif de qualité = 40 µg/m3 pour la moyenne annuelle

seuil d’alerte de 220 à 400 µg/m3 suivant les conditions d’apparition

Concentrations maximales en hiver (chauffage, trafic auto et mauvaise dispersion).

Les teneurs sont plus élevées en environnement routier qu'en fond urbain, proches de la limite de 40 µg/m3.
objectif de qualité = 120 µg/m3

seuil d'alerte 1 = 240 µg/m3 sur une heure

Concentrations, liées au rayonnement solaire, minimales en hiver, élevées au printemps,

Objectif de qualité non respecté sur la station de Biarritz en avril 2009
SO2 (dioxyde de soufre) Microparticules (PM<10µ)
objectif de qualité = 50 µg/m3 pour la moyenne annuelle

seuil d'alerte = 500 µg/m3 sur 3 heures

Valeurs très faibles dans la région, généralement en deçà des seuils de mesure
objectif de qualité = 30 µg/m3 pour la moyenne annuelle

seuil d'alerte PM10 = 125 µg/m3 sur 24h)

Valeurs maximales enregistrées en février à proximité de trafic routier (sur BAB, non mesurées sur A63)

Evolution des émissions des oxydes d'azote en France depuis 50 ans (en kilotonnes)

Evolution des émissions de NO2 autour de Guéthary depuis 5 ans


Réalisations

Par ailleurs, des analyses d'air ont été faites  sur l'autoroute A63 avant les travaux d'élargissement à la sortie Nord de Saint Jean de Luz et elles seront renouvelées en fin de travaux en 2017/2018. En 2011/2012, elles indiquaient à proximité des voies une forte teneur en NO2 et en microparticules MP<10µ, mais une rapide dilution était constatée dans les 100 mètres en s'éloignant des voies.

Des démarches sont effectuées pour pérenniser ces  contrôles de la qualité de l'air  après la fin des travaux d'élargissement.