Vous êtes surDétails de l'actualité de la mairie

Vigilance Météo - JAUNE - Vagues / Submersion - ORANGE - Pluie / Inondations

Vagues et submersion

  • Début événement le  vendredi 24 janvier 2014 à 12 h 00
  • Fin événement prévue le samedi 25 janvier 2014 à 16 h 00 au moins

Situation générale :

Une perturbation atlantique se décale vers l’est et traverse le golfe de Gascogne en journée de vendredi 24 janvier.

Evolution prévue :

Les vents d’Ouest à Nord-Ouest vont sensiblement se renforcer en journée de vendredi sur le fond du golfe de Gascogne. Ces vents vont générer de fortes vagues atteignant les côtes du département placé en vigilance jaune Les déferlements liés à des fortes vagues, surtout au moment de la pleine mer, risquent d’engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables. Heures de pleine mer à Saint-Jean de Luz : 9h34 et 22h17 vendredi 24 janvier.

 

Conseils de comportement :

Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation en écoutant les informations diffusées dans les médias. Evitez de circuler en bord de mer à pied ou en voiture. Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse et ne vous engagez pas sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées.

Habitants du bord de mer : fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer. Protégez vos biens susceptibles d’être inondés ou emportés. Prévoyez des vivres et du matériel de secours. Surveillez la montée des eaux et tenez-vous informé auprès des autorités.

Plaisanciers : Ne prenez pas la mer. Ne pratiquez pas de sport aquatique. Avant l’épisode, vérifier l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord. Ne laisser rien à bord qui pourrait provoquer un sur accident.

Professionnels de la mer : Evitez de prendre la mer. Soyez prudent si vous devez sortir. A bord, portez vos équipements de sécurité (gilets…).

Baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs : Ne vous mettez pas à l’eau, ne vous baignez pas. Ne pratiquez pas d’activité nautique de loisirs. Soyez particulièrement vigilant, ne vous approchez pas du bord de l’eau même d’un point surélevé (plage, falaise). Eloignez-vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer).

---------------------------------------------------------

Pluie et inondations

  • Début événement le  vendredi 24 janvier 2014 à 12 h 00
  • Fin événement prévue le samedi 25 janvier 2014 à 16 h 00 au moins

 

Qualification de l’évènement :

Episode pluvieux remarquable par sa durée et nécessitant une vigilance toute particulière du fait des cumuls de pluie importants et de la saturation des sols.Une zone pluvieuse active s’est mise en place. Depuis le milieu de nuit, on observe des cumuls de l’ordre de 30mm, il neige vers 1200/1300m

Evolution prévue :

Ces précipitations soutenues se renforcent cet après-midi, ce soir et cette nuit avec des quantités qui vont devenir importantes sur l’ensemble de la chaîne pyrénéenne et plus particulièrement à l’ouest. Le pic d’intensité sera atteint en milieu de nuit. Parallèlement, la limite pluie-neige va nettement remonter ce soir et cette nuit (au dessus de 2000m) ce qui provoquera une forte humidification et une fonte du manteau neigeux présent en moyenne montagne. Demain matin, les précipitations seront encore soutenues puis elles diminueront progressivement l’après-midi et le soir. Sur l’épisode (en 48h), on attend des cumuls de l’ordre de 80 à 110mm à basse altitude et 100 à 160 mm sur les massifs du piémont. On pourra atteindre ponctuellement 200mm sur le Haut-Béarn, 180 mm sur le Pays Basque. A noter que le long du littoral, les déferlements liés à des fortes vagues de secteur Ouest à Nord-Ouest risquent de contrarier les écoulements côtiers surtout au moment de la pleine mer.

Conséquences possibles :

De fortes précipitations sont attendues, susceptibles d’affecter les activités humaines. Des inondations sont possibles dans les zones habituellement inondables.

Des cumuls importants de précipitations sur de courtes durées peuvent localement provoquer des crues inhabituelles de ruisseaux et de fossés. Les conditions de circulation peuvent être rendues extrêmement difficiles sur l’ensemble du réseau. Risque de débordement des réseaux d’assainissement. Les conditions de circulation peuvent être rendues difficiles sur l’ensemble du réseau secondaire et quelques perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires en dehors du réseau « grandes lignes ». Des coupures d’électricité peuvent se produire.